Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 15:04

la OUATE de Cellulose a été soufflée : impression :

 

2012-0167.JPGambiance floconneuse !


merci mon frère pour ton aide !

 

2012-0140.JPGcar c'est l'ensemble de ces sacs qui ont été soufflés !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au préallable Benot a dû étanchéifier le "coffrage" pour la ouate :

 

2012-0157.JPG

 

 

 

Et à la fin :

 

 

2012-0180.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant à l'ambiance ce jour là de Novembre : il faisait beau et le devant de la maison était comme celà :

 

2012-0170.JPGen rouge c'est la machine qui nous a été prêtée là où nous avons acheté la OUATE : à négocier !!!

un grand bazard et un de plus !

vivement 2013 !!!!!!!!!!!!!!!!!!


Partager cet article
Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 13:09

Notre choix s'est porté vers une faible épaisseur de la toiture végétalisé pour des plantes résistantes à la chaleur en été...

 

Du coup, l'isolation du toit est complétée à l'intérieur de la pièce.

 

2012-0138.JPG

 

 

 

A l'angle : panneaux de fibres de bois entre les éléments de la charpente.Petit espace où souffler de la ouate est compliqué une fois le frein-vapeur posé

 

 

 

2012-0151.JPG

 

utilisation d'un frein vapeur : fixé par aggrafe

 

 

 

 

 

 

 

détails techniques par là

Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 18:05
Avec le retour des beaux jours : les artisans reviennent enfin !

Donc début de l'isolation extérieure de la partie de la salle de bain dont les murs sont en machefer.

iso1 pose de tasseaux épais qui vont permettre de fixer la suite

iso2 pose de panneaux en bois : pour réaliser des caissons

iso3 façades sud et est : finies pour les caissons. Par dessus d'autres petits tasseaux pour fixer le bardage lorsque la ouate de cellulose aura été insufflée.

iso4 l'étanchéité des caissons est assurée entre les tasseaux et le mur avec du mastic

Finalement pour limiter les ponts termiques : ce sera de la ouate qui sera insufflée et non des panneaux de fibres de bois comme c'était initialement prévu.

Pourquoi ? Benot, vous l'expliquera. Perso, je ne sais pas !!!!

Suite des photos avec la suite des travaux !


Partager cet article
Repost0
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 12:30
La ouate de cellulose : c'est du papier.... c'est soufflé dans les combles !

avec cette machine : dessus est posé un sac de ouate.

le tuyau est monté en haut et passe à travers quelques tuiles enlevées le temps de la pose.

la ouate est vidée dans la machine qui souffle et une autre personne est en haut pour déposer la ouate.

pendant ce temps en haut : cela vole de partout !

puis se dépose : plancher en OSB sur des solives posées au préallable. et on voit le toit au dessus. personne n'ira marcher là. On déposera un papier kraft pour éviter que cela vole.





Partager cet article
Repost0
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 20:25
Alors sur l'extérieur un classique joint d'étanchéité issu de la pétrochimie.

Mais pour l'intérieur : joint à base de chanvrotte (partie épaisse du chanvre) et chaux.

entre le mur et le rebord de la fenêtre mélèze : on bourre cette pate.

la chanvrotte avant mélange. Nous nous en servons aussi pour boucher les trous de garnde taille dans le mur entre la cuisine et la cave suite au passage des divers tuyaux : eaux, gaz, électricité....

  aperçu du chanvre entre le bois et le mur, le fermacel


puis pose de fermacel pour avoir des pourtour droits avant la pose de pourtour en bois... la suite arrive


Partager cet article
Repost0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 18:38
Nous avions sous les fenêtres une moindre épaisseur de mur.

Benot a posé un caisson de fermacel : bourré de ouate de cellulose posée en vrac !

une vue du caisson sous la fenêtre.


Léger et agréable à utiliser : il faut aérer la ouate qui est compactée dans son emballage puis bourrer les creux !

  une vue du dessus : dans le trou : bourrer la ouate .....

  et voilà c'est fait ! ce qui est gris c'est la ouate !



Partager cet article
Repost0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 18:30
Ayant à refaire la dalle en raison de remontée d'humidité, nous avons opté pour une dalle en béton de chanvre ! La bétonnière était bien là avec le bruit !

Mais là, du chanvre et de la chaux de chez TRADICAL

d'abord décaisser .... une partie de la terre pourra être récupérée pour une mise à niveau du sol devant la maison !

pose du hérisson : des galets qui sont mis à plat avec l'engin dessous : on aperçoit une remontée des gaines électriques qui passent dessous.

la pelle et l'engin dont je ne connais pas le nom...

une vue plus élargie

le chanvre ....

la dalle fraichement posée ce jour !!! vu du premier étage !

Cette dalle participera à l'isolation thermique de la maison pour le sol !

Temps de séchage avant de poser l'OSB : 15 jours à 3 semaines selon la météo...

la dalle vue de l'ouverture à l'ouest : un jour un salon/cuisine

on voit les cables électriques qui attendent la suite !!

Pour en savoir plus :

www.bcb-tradical.fr/chaux/accueil
Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 05:34
vu du toit par en dessous après pose du pare vapeur.


Essentiel : 30% de pertes de chaleur par le toit !

Pour nous, ce sera de la ouate de cellulose en vrac dans les combles avec des solives pour poser un plancher pour le stockage des affaires diverses.

Prévision d'une épaisseur de 35cm ce qui nous permait de bénéficier du crédit d'impôts de 40%.
Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 05:10
isolation du mur nord, mitoyen avec du liège expansé.


Ecologie rime avec économie... limite radinerie !!!


Nous partons sur une maison en pisé avec des cailloux de la Loire... Le pisé, c'est un mur de terre tassée pour expliquer tout simplement.
Bonne épaisseur de murs 70cm sauf sur une extension en machefer.

Alors le machefer : c'est de la terre prise sur place avec un mélange de ce qui était trouvé...
Aucune qualité thermique  !

Nous réaliserons une isolation par l'extérieure en panneaux de bois avec un bardage bois non traité.

Pour le pisé, après de multiples recherches, lectures, notre conclusion est que nous isolerons le mur du nord uniquement. Bonne inertie des murs en pisé : celui au sud captera la chaleur solaire en hiver et en été, nous prévoyons des arbres feuillus pour l'ombre.

Le mur du nord est  en partie mitoyen. Pour être efficace en thermique et phonique, nous avons opté pour du liège expansé enduit par la suite.

quelques lectures :

-Fraicheur sans clim'  de T Salomon et C Aubert aux Editions Terre Vivante
-L'isolation écologique de JP Oliva aux Ed terre Vivante
-J'attends une maison aux éditions la Pierre Verte
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mona et Benot
  • : Rénovation saine de notre habitat, petite maison en pisé de la fin du 19è siècle. Une rénovation écologique parmi d'autres : nos pistes, conseils et expérience pour partager et faire connaître cette aventure.
  • Contact

Recherche

Liens